​Les nouveaux besoins des entreprises en matière de communication
09/07/2020
GVA Togo veut connecter plus de familles
16/07/2020
Afficher tout

Quelques traditions et coutumes anglaises

Connaissez vous les traditions anglaises ? Certes, tout comme la France, l’Angleterre est un pays qui s’est ouvert et surtout fortement modernisé avec le temps. Sans compter les nombreuses vagues d’immigrés tout droit venus des anciennes colonies, l’Angleterre a malgré tout su garder quelques unes de ses traditions ancestrales. En revanche, pour tout ceux qui n’ont jamais vécu en Angleterre, ces coutumes peuvent paraître obscure voir être totalement méconnues. Voici un petit tour d’horizon de quelques traditions et coutumes anglaises.

 

Une tradition anglaise importante : le Tea Time

C’est un fait connu dans le monde entier, le Tea Time est un moment réellement très important pour les anglais. Véritable tradition nationale, peu d’anglais ratent ce moment crucial de la journée. Bien que le Tea Time le plus connu et pratiqué soit celui de 17h, il en existe d’autres dans la journée des anglais qui en boivent très régulièrement.
D’abord, il y a le Early Morning Tea qui se déguste dans le lit avec des petits gâteaux secs dès le réveil. Vient ensuite le Breakfast Tea qu’on boit en compagnie d’un Breakfast traditionnel (à la fois gouteux en nourrissant).
Peu de temps après ce Breakfast Tea, les anglais aiment se servir une nouvelle tasse de thé un peu avant le déjeuner, sous les coups de 11h.
C’est après une longue journée de travail que les anglais peuvent enfin à nouveau profiter d’un bon thé avec le Five O’Clock Tea qui est le Tea Time le plus important de la journée. Véritable cérémonie traditionnelle, c’est le moment pour les anglais d’inviter leur famille ou amis et de déguster leur thé de l’après midi avec toute leur plus belle vaisselle (théière, sucrier, boule à thé, etc.) mais aussi de délicieuses pâtisseries locales comme les muffins, scones, cake ou cream tea si vous vous trouvez en Cornouailles.
Enfin, comment finir une journée sans boire à nouveau un thé juste avant de se coucher ?

La fête nationale anglaise

En Angleterre, nous ne fêtons pas l’indépendance ou une quelconque révolution mais plutôt le St Georges Day. St Georges est considéré comme le saint patron d’Angleterre pour avoir sauvé au VIème siècle une jeune fille en détresse des griffes d’un dragon cracheur de feu.

Aujourd’hui, cette fête à lieu le 23 avril mais s’étend parfois jusqu’au 25 avril. Dans certaines villes, on en profite pour faire des défilés, des spectacles gratuits ainsi que des stands de nourriture festive pour l’occasion. C’est d’ailleurs le moment où on voit de nombreuses familles anglaises sortir leurs drapeaux d’Angleterre mais aussi la croix rouge de St Georges sur un fond blanc.
Bien que fêtée presque dans toute l’Angleterre, le St Georges Day n’est pas un jour férié.

Les fleurs, un symbole fort…

Certaines fleurs représentent un symbole fort dans les traditions anglaises. Rappelons d’abord que la Rose est l’emblème de l’Angleterre et ce, depuis le XVème siècle qui vit se dérouler ce qu’on appelle aujourd’hui « La guerre des roses ». Cette guerre opposait les Lancaster et les partisans de York qui tout deux arboraient une rose comme emblème : une rose rouge pour les Lancaster et une rose blanche pour ceux de York. Depuis, les deux roses ont été unies pour n’en former qu’une, la « Rose Tudor » par le roi Henry VII qui épousa Elizabeth de York.

Nous retrouvons également les Coquelicots qui sont très symboliques en Angleterre. Il est possible que lors d’un voyage Outre-Manche, vous ayez repéré des voitures portant un coquelicot en macaron par exemple et bien comme vous vous en doutez surement, cela a une signification. Il se trouve que tous les dimanches proches du 11 novembre, les anglais fêtent le Remembrance Day où une commémoration est faite en l’honneur des soldats mort durant les deux Guerres Mondiales. A cette occasion, tous les anglais se doivent de faire 2 minutes de silence à 11h du matin et certains vont déposer des bouquets de coquelicots au Cenotaph, un mémorial de guerre datant de la 1ère guerre mondiale. Des cérémonies ont également lieu par l’intermédiaire de parades de soldats, de fabrications de coquelicots en papiers par d’anciens soldats ou encore des offices religieux. Si le coquelicot est au centre de cette commémoration, c’est parce qu’ils font écho aux champs des Flandres dans lesquels de nombreux soldats sont morts durant la 1ère guerre Mondiale et où les coquelicots poussaient en masse.

La Guy Fawkes Night, une fête typiquement anglaise

Voilà une fête anglaise qu’on ne trouve nulle part ailleurs ! Il s’agit d’une fête assez étrange pour nous autres mais qui en Angleterre est très appréciée. Mêlant à la fois 14 juillet et une sorte d’Halloween, la Guy Fawkes Night est vraiment très originale et festive. Elle a lieu tous les 5 novembre.
A l’origine, cette fête n’en était pas une. Guy Fawkes était un catholique du XVIIème siècle qui, agacé par la persécution des protestants sur les catholiques, décide de participer à un complot pour faire exploser la chambre des Lords durant une cérémonie importante du parlement. La « Conspiration des Poudres » va cependant être découverte et arrêtée avant le drame. Quant à Guy Fawkes et ses complices, ils seront tous exécutés.
La fête elle, commémore l’échec de l’attentat mais aussi le fait que bien heureusement, le roi Jacques 1er d’Angleterre y échappa. Peu à peu, l’aspect politique et religieux de l’histoire s’efface et c’est surtout pour les anglais l’occasion de faire la fête et se détendre un peu. D’abord, les enfants construisent des marionnettes à l’effigie de Guy Fawkes chez eux ou à l’école et des concours sont organisés dans chaque villes entre les écoles pour désigner la plus belle marionnette. Une fois élue, cette dernière est brulée en public et des feux artifices en tout genre sont allumés pour l’occasion. Après cela, les enfants se promènent parmi les adultes pour demander « a penny for the guy » afin de financer les pétards et feux d’artifices. C’est aussi l’occasion pour les anglais de faire des chants folkloriques sur l’histoire originelle de la fête.

Petites choses à savoir…

En dehors des traditions en Angleterre, il y a aussi les coutumes qui bien qu’inaperçues par les anglais, sont assez déroutantes pour des étrangers. Par exemple, sachez qu’on ne sert la main qu’une seule fois à un anglais et c’est lors de votre première rencontre. Par la suite, il serait étrange pour eux que vous leur serriez la main une nouvelle fois alors que vous les connaissez déjà. Ils ne sont pas non plus très friands de la bise comme nous la faisons en France et il est assez courant pour eux de donner des surnoms aux personnes qu’ils rencontrent comme « honey » et ce, sans arrière pensée.

Sachez également qu’à la différence des repas traditionnels français où on mange l’entrée, le plat, le fromage et enfin le dessert, en Angleterre, il est courant que le fromage ne soit dégusté qu’en toute fin de repas, soit après le dessert.

 

Formulaire de contact:

Formation souhaitée
Choisissez votre centre
CréteilSaint DenisNice

+33 1 79 72 74 74


contact@excelforma.fr