Recommandations et astuces pour mémoriser le vocabulaire anglais
08/07/2021
L’anglais facteur de concurrence pour les sociétés multinationales
05/08/2021
Afficher tout

Des cours de conduite dès l’âge de 10 ans

Young Driver une société venue de Grande Bretagne s’implante en France. Son siège est basé à La Roche-sur-Yon en Vendée, et propose déjà des sessions dans plusieurs autres villes de France, dont Nantes afin d’initier les bases de la conduite et de la sécurité routière aux enfants à partir de 10 ans.

Passer la marche arrière, mettre son clignotant, et même, avec un peu d’aide,se garer ” en bataille “

A 14 ans, Lowan se sent « plutôt à l’aise » au volant d’une voiture. L’adolescent n’a pourtant pas vraiment l’âge pour la conduite, dont l’apprentissage débute au minimum à 15 ans. La société espère se déployer prochainement partout en France, comme à Lille, Lyon ou Marseille. « Ce sont de vraies voitures à double pédale (des C3 de chez Citroën, partenaire exclusif) mais l’environnement est ultra-sécurisé, explique la direction de Young Driver. L’enfant évolue avec un moniteur d’auto-école certifié. Le but est que cette première expérience soit la plus agréable possible. »

« Pas super simple » de gérer pédales et volant

Kévin, le moniteur, joue la bienveillance avec son jeune élève, « A cet âge, ils apprennent plus facilement, juge celui qui compare voiture et vélo dans ses explications. Dès que l’enfant a compris le démarrage, c’est 5 ou 6h de conduite de gagnées lorsqu’il commencera vraiment son apprentissage. Et s’il n’y arrive pas ce n’est pas grave. C’est de la découverte, il faut vraiment que ça reste ludique.» Sur ce point, le pari semble réussi chez les enfants qui sortent des voitures. Certains demandent à revenir plusieurs fois, attirés par un symbolique « carnet de route » à remplir au fur et à mesure. De l’enthousiasme pour Clément, 14 ans, lui aussi très dégourdi. « C’est un peu plus difficile que le karting, reconnaît le garçon. Gérer les pédales et le volant en même temps, ce n’est pas super simple… ». Pour 39,99 euros la demi-heure, ce qui est souvent un cadeau de Noël ou d’anniversaire vise aussi à satisfaire les parents. « C’est une activité originale, estime un papa, qui a pris plein de photos et de vidéos. Peut-être que notre fille sera un peu plus attentive ensuite en tant que piétonne, notamment quand elle traverse la rue… ».

Pas de diminution des risques

A son lancement, certaines auto-écoles s’inquiétaient que Young Driver ne représente une forme de concurrence. « On ne s’adresse pas aux mêmes âges. Au contraire, cela permet à beaucoup de jeunes de franchir le pas de la conduite accompagnée, ensuite », répond la direction. Le fait de présenter la conduite comme une activité de loisirs peut-il constituer un danger ? « L’accès plus précoce à la conduite n’implique pas une diminution significative des risques routiers, estime Christophe Ramond, de l’association Prévention routière, qui ne voit ni d’un bon ni d’un mauvais œil l’initiative. Pour les enfants, il serait plus important de leur apprendre à bien savoir s’attacher. »

Formulaire de contact:

    Formation souhaitée
    Choisissez votre centre
    CréteilSaint DenisNice

    +33 1 79 72 74 74


    contact@excelforma.fr