Pourquoi un cours de langue à l’étranger vaut parfois mieux qu’une année à l’école ?
25/06/2020
9 raisons pour lesquelles l’anglais est roi
02/07/2020
Afficher tout

5G : Ce qu’il faut savoir sur le réseau du futur

La 5G, tout le monde en parle. On nous promet quelque chose d’extraordinaire, un avenir technologique incroyable. Pour y voir plus clair, on vous dit tout ce qu’il faut savoir sur le réseau de demain.

Qu’est-ce que la 5G

La 5e génération de standards pour la téléphonie mobile est une technologie-clé qui devrait permettre à terme des débits de internet mobile de plusieurs gigabits par seconde, à des années-lumière des réseaux actuels. Le tout avec une latence réduite au minimum, et quantité de technologies pour améliorer le signal, y compris dans les environnements où les réseaux sont surutilisés. La 4G et la 3G avaient étaient conçues pour répondre le plus rapidement possible à un besoin de vitesse sur l’internet mobile.

La 5G s’inscrit dans un projet plus global.

Tout pourra y être connecté : smartphones, tablettes, PC, mais aussi vos objets, voitures connectés, casques VR ou encore les accès internet résidentiels. Ce type de réseau devrait favoriser le cloud computing, l’intégration et l’interopérabilité d’objets communicants et de smartgrids et autres réseaux dits intelligents, dans un environnement domotisé et une « ville intelligente ». Autrement dit la 5G est aussi la modalité technique qui va accompagner le développement d’un futur encore plus connecté qu’aujourd’hui.

5G : comment ça marche

La 5G devrait reposer en partie sur les ondes millimétriques : Ces ondes sont actuellement utilisées par l’armée en France, mais les fréquences devraient être prochainement réattribuées aux opérateurs lors d’enchères. La plupart des opérateurs devraient intégrer leurs réseaux 4G et 5G pour une expérience la plus continue possible. Le but de la 5G étant, en plus de faire grimper le débit, de diminuer autant que possible le temps de latence, l’infrastructure devra s’appuyer sur un réseau fibre et des serveurs cache au plus près des utilisateurs.

La partie radio du réseau s’appuiera sur une variété de dispositifs semblables à ceux utilisés pour les réseaux 4G. Avec une différence : il devient possible d’installer une multitude de petites cellules mmWave dans les zones denses. Ces small cells s’appuieront sur les ondes millimétrique pour fournir un réseau très localisé – à faible portée. Ces small cells seront évidemment installées dès qu’une saturation est détectée dans une partie du réseau. Pour assurer la continuité de la connexion, des antennes plus grosses s’appuyant sur la technologie MIMO seront installées sur des points hauts. Leur taille et facteur de forme est difficilement discernable de celui des antennes cellulaires actuelles.

5G : latence réduite au maximum

L’enjeu central autour de la 5G, c’est le temps de latence : parvenir à le réduire à moins d’une milliseconde permet de révolutionner les usages sans fil. Il devient par exemple possible d’utiliser un casque de réalité virtuelle du futur, sans fil, qui envoie une image 4K à chaque œil, avec une expérience fluide et agréable. Le temps de latence rend la navigation plus réactive, et participe à la hausse des débits.

 

Formulaire de contact:

Formation souhaitée
Choisissez votre centre
CréteilSaint DenisNice

+33 1 79 72 74 74


contact@excelforma.fr