Le Compte personnel de formation en pleine mutation
17/01/2019
Qu’est ce qu’une soudeuse optique ?
07/02/2019
Afficher tout

Parler anglais renforce la francophonie !

Lors de la rencontre entre le chef de l’État français et du premier ministre du Québec. Le président Macron fut questionné par la presse quant à savoir si la France en fait suffisamment pour défendre le statut du français dans le monde. Selon le président français, défendre le français n’est pas refuser de parler les autres langues, bien au contraire, cela s’inscrit dans le plurilinguisme.

“Je ne suis pas un défenseur grincheux, je suis un défenseur conquérant et ambitieux”

« Je n’hésite jamais à m’exprimer en anglais lorsque ce sont sur des scènes internationales ou devant des milieux d’affaires, parce que je pense que cela renforce la francophonie ».

Il s’agit, poursuivi Emmanuel Macron, de montrer que le français n’est pas une langue enclavée, mais qui s’inscrit dans le plurilinguisme.

En point de presse un peu plus tard dans la journée, le premier ministre du Québec a soutenu que la majorité des Québécois pensent comme M. Macron.

« On veut tous que notre langue soit la langue officielle en pratique et on va se battre pour que ce soit le cas, mais ça n’empêche pas d’apprendre une autre langue. »

L’anglais : un atout de taille pour le président Macron !

Nous sommes très au-dessus de la pratique sarkozyste invraisemblable de l’anglais et celle très médiocre de Mr Hollande qui avait dû sécher les cours d’anglais à l’ENA.

Dans un pays habitué à des présidents peu à l’aise dans la langue de Shakespeare, Emmanuel Macron marque sa différence. Montrant que s’il est plus jeune que ses concurrents, il dispose d’un atout à lui pour représenter la France à l’étranger.

Formulaire de contact:

Formation souhaitée
Choisissez votre centre
CréteilSaint DenisNice

+33 1 79 72 74 74


contact@excelforma.fr