Les cours particuliers d’anglais : les avantages
09/08/2018
Quels sont les leaders en nombre d’abonnés FTTH ?
13/09/2018
Afficher tout

Fibre optique: la pénurie de main d’oeuvre inquiète !

Pour amener la fibre à 30 millions de Français, les entreprises manquent de bras. C’est le plus grand chantier de France. Un plan à 20 milliards d’euros sur dix ans visant à apporter la fibre optique, donc le très haut débit, sur tout le territoire d’ici à 2022. Pour cela, 12.000 personnes sont aujourd’hui mobilisées ; mais demain, il en faudra beaucoup plus. Grâce à toutes ces petites mains, plus de 10 millions de foyers français sont aujourd’hui raccordables. Ils peuvent ainsi accéder à une panoplie de services nouveaux : télévision 4K (ultra-haute définition), visioconférence, domotique…

Mais il faut accélérer. Partout, citoyens et élus manifestent leur impatience. Tous salivent devant les débits prodigieux de la fibre. Tous sont pressés de reléguer au musée l’ADSL, la technologie qui, depuis la fin des années 1990, permet d’accéder à Internet via les fils de cuivre déployés par France Télécom il y a cinquante ans.

La main d’oeuvre qualifiée est rare

Seulement, avant de pouvoir brancher sa box à ce fil de verre fin comme un cheveu, un travail herculéen doit être réalisé par les opérateurs de réseaux. Il faut creuser des tranchées. Tirer le câble optique sur des milliers de kilomètres à travers la France. Négocier l’accès aux poteaux électriques. Réaliser les épissures, sorte de soudures sur la fibre optique aux points de rupture et de connexion. Parlementer avec les propriétaires et les conseils syndicaux…

Les 12.000 salariés de la filière ne chôment pas. Par endroits, les bras manquent déjà. « La main-d’oeuvre qualifiée est rare. Je n’ai jamais refusé autant de contrats que ces deux dernières années », souffle le patron d’une des nombreuses entreprises qui déploient la fibre.

Fibre optique: un chantier porteur pour l’emploi

Consciente du défi, la filière s’est organisée de longue date. 190 organismes de formation aux métiers de la fibre sont recensés en France. « Le problème, ce ne sont pas les centres de formation, ni les formateurs. C’est le sourcing », pointe Etienne Dugas, le président d’InfraNum. Selon un récent rapport du ministère du Travail, les plateaux de formation aux métiers de la fibre ne sont remplis qu’à 60 % de leurs capacités en moyenne. Les métiers sont mal connus, les candidats pas assez nombreux. « L’an dernier, il y a eu une pub sur TF1 pour le plan France Très Haut Débit. C’était une des premières fois qu’on voyait des techniciens télécoms à la télévision », regrette Thomas Foppiani, le président du groupe Scopelec.

Vous êtes à la recherche d’un emploi ? Vous souhaitez donc vous former vers les métiers de la fibre, un secteur en plein essor actuellement et qui souffre d’un manque de main d’œuvre qualifié. Sachez qu’Excelforma est là pour vous accueillir, vous orienter, vous former et vous rendre apte à intégrer rapidement un poste dans le secteur de la fibre optique. Vous souhaitez plus d’informations ? Réservez un entretien personnalisé avec l’un de nos conseillers.

 

Formulaire de contact:

    Formation souhaitée
    Choisissez votre centre
    CréteilSaint DenisNice

    +33 1 79 72 74 74


    contact@excelforma.fr