Pourquoi faut t’il savoir parler anglais ?
28/12/2017
Les Astuces pour Avoir une Meilleure Prononciation en Anglais
17/01/2018
Afficher tout

Aujourd’hui dans les entreprises françaises ont parlent anglais !

Les anglicismes font intimement partie du paysage linguistique français. Un phénomène en expansion depuis quelques années dans nos entreprises. Comment expliquer cet envahissement ? Faut-il le banaliser ou au contraire s’en inquiéter ?

L’anglais s’est introduit dans la langue française !

C’est un combat des mots plus que des idées qui fait rage depuis plusieurs années en France et dans le monde. Présents dans les écoles, les entreprises et plus généralement dans la vie de tous les jours, les anglicismes ont littéralement pris le pas dans nos conversations. Un phénomène banal qui commence par une désaffection des français pour leur langue. 

Aujourd’hui, à la différence des années 1990, l’introduction de ces anglicismes  se comprend notamment par l’usage qui en est fait dans les grandes firmes. Tous les documents sont rédigés en anglais: les présentations sur Powerpoint, sur Word et même les e-mails y compris ceux adressés aux employés français. Ils doivent être compris de tous. Donc, si vous avez dans votre entreprise quatre-vingt-dix-neuf Français mais un non francophone, c’est l’anglais qui primera. L’anglais est, à mon sens, déjà la langue d’aujourd’hui dans les entreprises françaises.

Enfin, notons que cet emploi massif des anglicismes provient aussi et surtout du secteur des «start-up». Comme l’anglais est historiquement sa langue, le français a parfois pris du retard pour traduire des mots issus de ce domaine et ainsi dû les adopter sans nécessairement pouvoir fournir une traduction littérale.

Pourquoi un tel phénomène aujourd’hui plus qu’hier ?

La langue française n’est plus perçue comme une langue moderne par le monde de l’entreprise parce que les employeurs considèrent aujourd’hui le problème comme secondaire. L’anglais est un marqueur de l’innovation. Les entreprises veulent diffuser un sentiment d’innovation à leur public et l’anglicisme répond à cette demande.

Ce phénomène est t’il unique en France ?

Non. En Allemagne, par exemple, les anglicismes sont plus nombreux qu’en France. Dans l’allemand du quotidien, des termes aussi courants que «lieu» ou «soirée» sont désormais remplacés chez les jeunes par leurs équivalents anglais “location” et “party”. Un phénomène qui peut s’expliquer par la proximité linguistique plus importante de l’allemand et de l’anglais.

Plus généralement, la pénétration de l’anglais dans la langue nationale est plus importante dans les pays nordiques. Mais ce n’est pas si étonnant si l’on considère le faible rayonnement linguistique de ces pays. Pour pallier ce manque, les Suédois, les Norvégiens, les Finlandais, les Danois et les Hollandais apprennent très tôt l’anglais. Cette plus forte exposition à l’anglais rend leur langue plus perméable à l’anglais que le français.

 Les Français ont baissé les bras devant les anglicismes ?

La plupart des gens sont insensibles au problème. Ils utilisent donc les termes «slide», «business», «marketing»… sans même s’en rendre compte.

 

Les anglicismes c’est sympa dans la vie de tous les jours, mais parler anglais pour trouver un job c’est mieux !

Excel Forma, spécialiste dans la formation et l’accompagnement de tous publiques vers l’apprentissage de la langue anglaise vous propose des formations s’adaptant parfaitement avec votre emplois du temps. Vous êtes salarié ? Au chômage ? Excel Forma peut vous proposer des formations totalement financées grâce au CPF. Alors si vous souhaitez apprendre l’anglais pour le travail, pour son enrichissement personnel de manière a ne débourser aucun Euro. Faites confiance a Excel Forma : des formations de qualité et une équipe a votre écoute tous au long de votre formation.

Formulaire de contact:

    Formation souhaitée
    Choisissez votre centre
    CréteilSaint DenisNice

    +33 1 79 72 74 74


    contact@excelforma.fr