Togo Télécom annonce bientôt l’extension de la fibre optique à tout Lomé
13/02/2020
Fibre optique : Orange va profiter des RIP pour accélérer l’expansion du réseau en 2019
20/02/2020
Afficher tout

Comment réussir son entretien d’embauche en anglais ?

Vous avez décroché un entretien d’embauche en anglais, félicitations !

Une partie ou tout l’entretien d’embauche sera en anglais ? Pas de panique. Dites-vous que c’est une occasion rêvée pour apprendre l’anglais des affaires.

Il faut savoir que l’entretien d’embauche en anglais se déroule comme tous les entretiens. Les questions seront sensiblement les mêmes que dans n’importe quelle interview.

La partie « Tell us more about you » !

Rappelez-vous que l’entretien est une étape décisive, c’est le moment idéal pour briller et se différencier des autres candidats. Il est donc clair qu’une excellente présentation de départ en anglais jouera beaucoup en votre faveur pour décrocher votre « dream job » (le travail de vos rêves).

C’est pourquoi nous allons d’emblée, nous focaliser sur la meilleure façon de répondre à la question : « Comment se présenter en anglais » ?

 

Tell me/us about yourself » (Parlez-nous/moi de vous).

Quand une personne effectue une recherche d’emploi, elle essaie d’être la plus minutieuse possible. Elle fait des recherches sur l’employeur, sur le poste à pourvoir, elle rédige bien son CV et sa lettre de motivation. En bref, elle se prépare. En posant cette question, le recruteur cherche à :

  • Voir comment vous répondez à une question prévisible certes, mais sans réponse standard. C’est une question déstructurée et très ouverte. Parler de soi, cela devrait être facile n’est-ce pas ? Cependant, la question en déstabilise plus d’un.
  • Savoir quels sont les points importants que vous mettrez en avant dans votre présentation de vous-même.

 

Les variantes à cette question

Le recruteur peut poser cette question de plusieurs façons. Vous pourrez ainsi entendre à la place de « Tell us about yourself », des expressions telles que :

  • Tell something about yourself
  • Describe yourself in a few words
  • Say something about yourself
  • What would you like to share with us or (like us to know) about yourself ?

D’autres variantes peuvent également se présenter à vous.

Attention, il ne faut pas confondre « Tell me about yourself » et « Please introduce yourself ». La seconde question vous demande seulement de vous présenter brièvement. Ici, la réponse sera : « I am John Doe, 32 years old » ou « My name is John Doe ». Elle peut être suivie de votre poste actuel aussi.

 

Les autres approches possibles

Cette question est trop ouverte et très vague, par conséquent, le recruteur s’attend à un bon nombre de réponses des candidats. Il vous faut néanmoins vous rappeler qu’il s’agit d’un entretien professionnel. Donc, les réponses devraient plutôt s’orienter de ce côté.

Essayons de reformuler cette phrase, du point de vue de ce que le recruteur veut entendre de vous :

  • Tell us about yourself « as a professional » (parlez-nous de vous en tant que professionnel) ;
  • What do you think is important for the company and the job and is related to your experience or strengths? (d’après vous, qu’est-ce qui est important pour la société et le poste et qui est lié à votre expérience ou vos forces ?) ;
  • What is the value you will bring to the company? (quelle est la valeur que vous allez apporter à la société ?)

Alors, comme vous pouvez le constater, il ne s’agit pas de parler de vous en général. Vos réponses doivent se focaliser sur le côté professionnel et ne pas s’étaler sur votre présentation générale.

 

Ce qu’il faut faire et éviter de faire lors d’une présentation de soi

On commencera par ce qu’il ne faut pas faire : les Don « ts

  • Répéter les mots de votre curriculum vitae et lettre de motivation : évitez de faire le “rewinding” (rembobinage) de ce que vous avez déjà écrit sur le cv ou la lettre de motivation, car les recruteurs les ont sûrement déjà passés au crible.
  • Parler de l’histoire de votre vie : ce n’est pas une question qui vous invite à partager votre “life story”. Nul besoin d’en parler maintenant. Mieux vaut réserver pour vos futurs collègues, après l’embauche.
  • Le long monologue de plus de 5 minutes : Soyez bref, mais concis. C’est un partage pas un monologue. Une présentation de deux minutes est plus que correcte.
  • Évitez les réponses qui tuent du style : So what do you want to know exactly?” (Alors, que voulez-vous savoir exactement ?). À cause du stress ou du manque de préparation, certaines personnes commettent l’erreur de répondre avec cette autre question. C’est un des meilleurs moyens de perdre le poste tant prisé.

Puis, par ce qu’il faut faire : les Do’s

  • Appliquer la méthode du Tailoring : pour ce faire, il vous faut d’abord identifier vos meilleures réalisations professionnelles. A défaut, vous pourrez toujours avancer des réalisations similaires comme les stages, les réalisations académiques, sportives ou en volontariat. Ensuite, vous allez devoir présenter ces réalisations en les cadrant suivant les besoins de la société. Ce qu’il faut retenir ici : montrez que vous avez les qualités et les compétences que le recruteur recherche.
  • Parler d’un “success story” dans votre expérience : vous pouvez parler brièvement d’un succès que vous avez réalisé grâce à un atout que vous souhaiterez démontrer.

 

Formulaire de contact:

    Formation souhaitée
    Choisissez votre centre
    CréteilSaint DenisNice

    +33 1 79 72 74 74


    contact@excelforma.fr