Le Compte Personnel de Formation (CPF) toujours méconnu
20/12/2018
Le test TOEIC évolue en 2018, on vous dit tout sur les changements !
27/12/2018
Afficher tout

15 milliards d’euros de plus que prévu, pour le plan France THD

Les faibles vitesses de connexion placent notre pays au 44e rang mondial ! En cause, le choix de la technologie ADSL au détriment de la fibre optique, beaucoup plus rapide.

 Un plan hors budget et hors délai !

Pour la première fois, la Cour des comptes a décidé de se pencher sur le dossier du déploiement de la fibre optique en France. L’autorité craint un dérapage budgétaire, avec un coût global de près de 35 milliards d’euros, au lieu des 20 milliards programmés. Et des délais non tenus.

Il faudra probablement attendre 2030 pour voir 100% des entreprises et des foyers français connectés au très haut débit, au lieu de 2022. Les objectifs dans le Plan France très haut débit (THD) de 2013, semblent bel et bien impossibles à tenir.

Phénomène aggravant pour les finances publiques, la partie du territoire nationale où l’installation de la fibre est en partie financée par l’État et par les collectivités locales est justement celle où le prix du raccordement est le plus élevé. Il s’agit des zones les moins densément peuplées, couvertes par les réseaux d’initiative publique (RIP).

Le risque est de voir les inégalités entre les régions françaises s’aggraver 

Un objectif a toutefois été tenu, celui de voir 50% des foyers raccordés au très haut débit fixe. En effet les opérations les plus faciles ont été réalisées en premier dans les zones les plus densément peuplées.

Le risque est donc de voir s’aggraver les inégalités entre les régions françaises, entre les grandes agglomérations fibrées et les territoires encore privés d’Internet au très haut débit.

La Cour des comptes préconise de revoir les objectifs du Plan. D’autres moyens techniques pourraient également être mobilisés pour parvenir aux 30 mégabits/seconde de débit, qui définissent le très haut débit.

Le retard français dans le très haut débit fixe pose aussi la question de l’avenir de son réseau cuivre, développé pour apporter le téléphone à tous les ménages, puis utilisé pour l’accès à Internet à ses débuts. La qualité satisfaisante de ce réseau pour un grand nombre de consommateurs freine la demande pour la fibre.

 

Formulaire de contact:

    Formation souhaitée
    Choisissez votre centre
    CréteilSaint DenisNice

    +33 1 79 72 74 74


    contact@excelforma.fr